Free Business Joomla by Review Justhost

 

Louise Coderre

 

Madame Louise Coderre, orthophoniste (1936-2014)

 

Une grande page de l'histoire de l'école d'orthophonie et d'audiologie de l'Université de Montréal et de l'orthophonie au Québec a été tournée au début 2014 avec le décès de Louise Coderre, grande dame de l'orthophonie, disparue le lundi 13 janvier 2014.
 
Toujours soucieuse de la qualité des services et de la transmission des savoirs, Louise Coderre a été parmi les pionnières de la profession et de la réadaptation au Québec. Succédant à Germaine Huot, elle a œuvré aux côtés du Dr Gustave Gingras, pour contribuer à l'aménagement du service d'orthophonie de l'institut de réhabilitation de Montréal, sur la rue Darlington, bâti en 1962. Elle y fut orthophoniste clinicienne et chef de service jusqu'en 1976.
 
Diplômée de la première promotion d'orthophonistes de l'Université de Montréal, première école universitaire d'orthophonie au Canada, elle fut la directrice des études en orthophonie et audiologie de 1966 à 1996 et a présidé durant toutes ces années à l'évolution de l'école du statut de composante de département de réadaptation jusqu'au statut d'école autonome dans la hiérarchie universitaire.
 
Madame Coderre détenait le grade de professeure universitaire émérite de l'Université de Montréal.
 
Madame Coderre fut également de toutes les initiatives et de tous les comités des premières années des mouvements associatifs en orthophonie au Canada et au Québec. Elle fut honorée par l'Association canadienne des orthophonistes et des audiologistes, par le Conseil interprofessionnel du Québec et l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec a créé en 2001 le prix Cardozo-Coderre pour souligner la contribution à la profession de Louise Coderre et Mary Cardozo, pionnières de la profession. Ce prix visant à reconnaitre l’engagement social et préprofessionnel chez un étudiant finissant en orthophonie ou en audiologie a été institué en reconnaissance de l’engagement professionnel et social exceptionnel démontré par Madame Louise Coderre tout au long de sa carrière
 
Toutes les orthophonistes et les audiologistes ainsi que nos professions lui doivent beaucoup.
 
 
 
Nous vous invitons ici-bas à exprimer votre témoignage et vos sympathies, que vous ayez côtoyé directement Madame Coderre comme collègue ou seulement à titre d'étudiant sous sa direction à l'école. Les témoignages peuvent être rendus par toute personne qui veut les exprimer, pas seulement les membres de la profession et pas seulement les membres de ce Forum. Cette page témoignage restera sur ce site en hommage à cette grande dame. SVP, toute personne qui a connu Madame Coderre peut écrire son témoignage ou message de sympathie en cliquant sur "Post Message" en bas à gauche de la présente page, puis en faisant défiler la page vers le bas et en remplissant les champs du court formulaire. La famille et les amis de Madame Coderre les recevront avec beaucoup de réconfort et de gratitude; l'ensemble des messages leur est remis.
 
Comme Marie Julien l'annonçait aux funérailles le 1er février, tous vos témoignages et hommages seront compilés, mis en page et publiés dans un livre d'or dont la préparation a été confiée à Danièle Archambault, phonéticienne et professeure qui a enseigné à plusieurs d'entre nous la phonétique expérimentale à l'Université de Montréal.
 
Pour permettre d'enrichir la publication et en même temps de mettre en branle et concrétiser le projet, nous voulons demander à toutes les personnes qui n'ont pas encore déposé leur mot de le faire et ce, avant la date limite du lundi 17 février prochain, à minuit (dans la nuit de lundi à mardi).
 
Attention: il est préférable de composer votre texte au préalable pour ensuite simplement le copier et le coller dans le formulaire, autrement, on risque que la session soit expirée si la rédaction du texte a pris plus de quelques minutes, votre texte serait alors perdu.
 
 
 

Post Message
 


Louise Sauriol-Mikus ( This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ): Hommage à Louise Coderre

À la fin de mes études, j’ai effectué sous la direction de Louise Coderre un stage à l’Institut de Réadaptation. Sa compétence professionnelle liée à une maturité précoce et une intelligence vive étaient déjà impressionnantes.

Plus tard, lorsque Louise devint directrice de l’École d’Orthophonie et d’Audiologie, sa générosité envers ses « chers étudiants » et son personnel enseignant, (dont j’ai eu le privilège de faire partie quelques années) m’a touchée profondément. J’ai aussi admiré son engagement indéfectible à la profession, ainsi que sa volonté d’en hausser le statut à l’université.

Une fois Louise retraitée, j’ai eu la joie de la rencontrer en toute amitié. J’ai découvert alors l’étendue de sa culture et son immense dévouement pour feu Laurent, son époux bien-aimé.

Merci, Louise, pour ce que tu as été, professionnellement et amicalement.

À la famille, mes condoléances les plus sincères.

Louise Sauriol-Mikus


2014-01-29
Anne-Marie Bergeron et France Henry ( This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ): Un petit merci pour une grande dame

En plus d'avoir été notre directrice pendant toutes nos études en orthophonie, Madame Coderre nous a fait l'honneur d'écrire la préface de notre publication "G.I.R.A.F.E.: Guide et Grilles d'Intervention en Réadaptation Auditive: Formule de l'Enfant". Ce fut pour nous une grande fierté d'associer son nom à notre ouvrage. Nous garderons un précieux souvenir de cette grande Dame qui a tant fait pour nous et pour notre profession.

De sincères condoléances à toute sa famille.


2014-01-29
Geneviève Lemieux ( This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ): Au revoir

Mes plus sincères condoléances à la famille de madame Coderre et à ses proches.

Je garde un excellent souvenir de mes années d'études en orthophonie alors que Madame Coderre était directrice de l'école. Une grande dame de l'orthophonie s'est éteinte et nous nous devons tous et toutes porter bien haut le flambeau de notre profession en son honneur.

 

Geneviève Lemieux (promotion 1981-1985)


2014-01-29
Guy Laliberté ( This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ): Un être d'exception!

Une femme de tête! Une dame de coeur! Un être d'exception!

Bonne route Madame Louise.

Guy Laliberté (gradué de 1974)


2014-01-29
Denise Lafond ( This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ): Tristesse

Une grande dame nous a quittés, discrètement. Une grande dame qui a consacré plus de trente années de sa vie pour donner à l’Orthophonie et à l’Audiologie, le statut et l’envergure que l’on confère aujourd’hui à ces professions.

 

Tout au long de ces années, elle a dû se battre contre vents et marées et parfois même affronter quelques tempêtes, mais elle a toujours su garder le cap avec fermeté et toute la diplomatie qu’on lui connaissait.

 

En ce qui me concerne, je lui serai toujours très reconnaissante. J’ai obtenu mon diplôme d’orthophoniste en 1966. Pendant ma formation, elle m’a enseigné l’aphasie avec une telle passion que très rapidement, j’ai su que j’allais me diriger vers ce domaine. Grâce à elle également, j’ai pu m’intégrer au milieu universitaire, par l’enseignement d’abord et par la suite, lorsqu’elle m’a proposé un poste de responsable de formation clinique. De plus, j’ai eu le plaisir de partager avec elle et d’autres orthophonistes, dont Michèle Bergeron une expérience d’écriture en collaborant à la réalisation de ce qui allait devenir la « Bible » de l’Aphasie, du regretté André Roch Lecours.

 

J’ai eu le privilège de côtoyer Louise lors de congrès, de voyages et à chaque occasion, je découvrais une personne généreuse, empathique et pleine d’attentions.

À quelques reprises, j’ai eu le plaisir de rencontrer et d’échanger avec son conjoint, Laurent, un artiste dans tous les sens du mot. Il lui vouait une grande admiration. Louise était sa muse.

 

Louise n’est plus. Mais son immense contribution à l’essor et au développement de la profession laissera un souvenir impérissable en chacun de nous.

 

Au revoir Louise.

 

À la famille, aux amis, à tous ceux qui l’aimaient, j’offre mes plus sincères condoléances.

 

 

Denise Lafond

 

 


2014-01-29
 
Powered by Phoca Guestbook